E610063Église Saint-Paterne

Mis à jour le 25-09-2017
Eglise

Description architecturale :

Église d'origine romane (XIè-XIIè siècles), construite en grison et tuffeau, fortement restaurée en 1880. Tour romane, de plan carré, surmontée d'une toiture en pyramide flanquée de la sacristie construite en 1853 à l'emplacement d'une absidiole. Portail en plein cintre encadré de deux colonnes trapues à chapiteaux historiés figurant les Anges du Silence et de la Prière, surmonté de deux archivoltes. Deux lions reposent sur des entrelacs rappelant qu'autrefois le portique des églises était aussi lieu de Justice. Au-dessus de ce portail, bas-relief emblématique représentant le Rédemption. Un ancien portail latéral nord encadré de deux colonnes frustres, maintenant muré, est barré d'une ancienne croix de cimetière, restaurée en 1880 dans le style du XIè siècle. Cadran solaire sur abside. Le maître-autel XIX è possède un bas-relief en chêne à cinq panneaux sculptés présentant des scènes de la vie du Christ. Dans l'entre-colonnement de l'autel, deux reliquaires renferment des reliques de Saint Latuin, premier évêque de Sées et de Saint Paterne, évêque d'Avranches, patron de l'église. Encadrement (1884) orné de feuilles de vigne et de lierre en cuir, d'une copie de la Vierge de Mignard. Fonts baptismaux (1848) en pierres de Poitiers.
Les vitraux de la nef et des chapelles représentent des saints percherons: Saint Latuin, Saint Laumer, Saint Benoît Labre, Sainte Céronne, etc. Ils datent de 1858 et1880/1890. Ils sont inscrits à l'inventaire supplémentaire des MH et constituent une curiosité car ils représentent des saints percherons. Au chevet: Saint Paterne, le saint patron de la paroisse(1958), Saint Louis et Saint Eloi (1890). (cf. http://www.belloupatrimoine.fr/vitraux.htm).
Quatre-vingt-deux modillons surprenants, tous différents, entourent l'édifice et soutiennent la corniche : ils représentent l’histoire du christianisme, les péchés des hommes, la rédemption, les litanies de la Vierge, et les symboles de l’église.(cf. http://www.belloupatrimoine.fr/modillons.htm).
Trois cloches fin XIXè, de Cornille-Havard, à Villedieu les Poêles (50).

Étapes de construction :

Construction fin XIè-début XII è (arc ogival sous la tour) en tuffeau local et grison. Remaniements au XVIè (percement des fenêtres), puis au XVIIIè: retable baroque tardif de 1709, bancs clos Louis XV.
Au XIXè, deux séries de remaniements: vers 1853: adjonction d'une chapelle Sud, de la sacristie, élargissement des fenêtres et pose des vitraux de la nef (1858), etc
Vers 1885, percement du porche ouest, porte Nord murée et pose des fonts baptismaux. Nombreux éléments de décor néo-roman élaborés localement ( sculptures intérieures, modillons, autels, tableaux, chemin de croix, etc) qui sont reconnus comme formant un ensemble XIXè remarquable.

Histoire :

Eglise romane, construite lors de la stabilisation de la vie du Duché de Normandie (fait partie du "blanc manteau"d'églises rurales), au bord de la route royale Paris-Angers-Le Mans.
A subi peu de dégradations lors des Guerres de religion: non remaniée à la Renaissance, contrairement à la majorité des églises percheronnes.
Au XIXè, lors des deux grandes périodes de "relance" de la vie religieuse (vers 1850 et vers 1880), nombreuses modifications pour rendre l'église plus attractive.
Les cloches (1893) ont pu être installées grâce à un don de la Russie impériale, au moment de l'Alliance Franco-russe. La marraine de la cloche principale est Maria Feodorovna, impératrice douairière, veuve d'Alexandre III et mère de Nicolas II. Elle était née Dagmar, princesse danoise. Réfugiée au Danemark en 1920, ses restes furent réunis à ceux de son mari en 2006, à St Pétersbourg.

Journée du Patrimoine 2013 :

8232 Bellou-sur-Huisne il y a 100 ans (ou un peu plus)
8233 Visite commentée de l'église
8234 Visite libre de l'église Saint-Paterne

Journée du Patrimoine 2014 :

8117 Les monuments aux morts de la Grande Guerre dans les églises du Perche
8118 Les sites naturels sensibles du département de l'Orne
8119 Visite libre de l'église

Journée du Patrimoine 2015 :

7888 Les comices agricoles dans l'Orne, des origines à nos jours
7889 Visite libre de l'église